"version temporaire du site"

merci de votre indulgence - version définitive à venir !

Bilan du Forum National du Tourisme Responsable

Cette année, Ekitinfo était partenaire presse de la deuxième édition du Forum National du Tourisme Responsable. Le FNTR a regroupé 65 personnes (invités – intervenants – exposants) et accueilli plus de 200 personnes, dont la moitié d'étudiants. Les organisateurs soulignent la qualité et la richesse des débats.

Les objectifs du FTNR Le FNTR est un événement d’envergure nationale dont j'ai déjà indiqué quelques objectifs dans mon précédent article : Montpellier, Forum National du Tourisme Responsable. Voici les objectifs tels que fixés par les organisateurs du Forum : - Donner l’information la plus objective qui soit sur chacune des problématiques traitées en associant les savoirs des acteurs du secteur, des voyagistes engagés, des chercheurs et universitaires… Cette année 4 thématiques étaient au programme : l’écovolontariat, écotourisme et biodiversité, solidarités et tourisme communautaire, tourisme et territoires. - Dans ce but, tous les intervenants disposent d’un réel savoir sur le thème abordé. Nous laissons volontairement de côté ceux qui semblent avoir pour objectif premier de mettre en avant une société à vocation commerciale dans une démarche marketing. - Faire se rencontrer les acteurs français du tourisme responsable. - Sensibiliser le public le plus large possible, notamment les voyageurs, aux questions relatives au tourisme responsable. - Associer une région à la réflexion sur le tourisme responsable : Chambéry et les Alpes en 2010, Montpellier, Languedoc Roussillon et les Cévennes en 2012. - Montrer, par des actions concrètes, les champs des possibles en matière de tourisme responsable. Une édition riche en conférences et ateliers Ce forum a regroupé (2 jours pleins) 22 intervenants d’origine très diverse : chercheurs, directeurs d’agences de voyages, dirigeants associatifs, voyageurs, guides, etc. Pour 17 conférences. Plusieurs d’entre eux ont animé 4 ateliers, se déroulant en soirée, présentant leur activité ou explicitant leurs connaissances plus en détail, pour un échange de proximité avec les personnes intéressées. Pour que chacun puisse s’exprimer il était prévu un temps de questions / réponses, le plus souvent après chaque intervention. Des films, des signatures d’auteurs, et le Trophée du voyageur éco-responsable de l’année étaient organisés afin d’impliquer le grand public. La richesse des débats a bien eu lieu, dans une bonne interaction avec le public. Des thèmes nouveaux, comme l’écovolontariat, la compensation territoriale ou la micropropriété solidaire ont été présentés au public pour la première fois, par ceux qui les ont imaginés et développés : Teje Mechri pour la micropropriété solidaire ; Pascal Lluch, Alain Laurent, et Jean-Pierre Lamic pour la compensation territoriale, avec une présentation de Bernard Patron, représentant la Route des Voyages, premier voyagiste à la mettre en œuvre. L’écotourisme, dont les principes sont très souvent galvaudés, a été présenté de manière approfondie, notamment vis-à-vis de ses apports ou atteintes potentiels à la biodiversité. Pour en savoir plus je vous invite d'ailleurs à (re)-lire mon article : Tourisme équitable, tourisme responsable, éco-tourisme, ... j'ai tout compris ! Une journée sur le terrain Le 2 décembre 2012 une journée sur le terrain a été organisée pour montrer deux exemples d'écotourisme, à proximité de Montpellier. Pour la première fois, le FNTR proposait de rencontrer des acteurs de terrain engagés et des voyagistes impliqués afin de mieux comprendre les enjeux, mais aussi les réalités. Il s'agissait également de voir concrètement ce qui se faisait sur le terrain. La sortie journée était composée de 2 demi-journées : - Sortie Charbonnières : dans les forêts de chênes verts, des hommes se sont établis, vivant la plupart du temps reclus, pour produire du charbon de bois. Avant l'arrivée du pétrole, du gaz et l'électricité, le charbonnage fut une activité indispensable au maintien de la présence humaine. - Sortie Garrigue : Au-delà de l'aridité qu'on lui prête, la garrigue est un milieu naturel passionnant avec une flore et une faune spécifiques. Intimement liée à l'activité humaine, la garrigue est en perpétuelle évolution. Des pelouses rases, aux garrigues hautes en passant par les pinèdes, l'aspect de nos paysages méditerranéens en dépendent. Cette sortie terrain a permis à la fois l'approche naturaliste du milieu tout en abordant les enjeux de la conservation dans un environnement territorial dynamique. Si cette journée vous intrigue, je vous recommande l'article "Du vin au charbon, leçon d’histoire dans la garrigue" écrit par la seule journaliste présente : Aurélia Dumté de Voyageons Autrement. On serait bien venus aussi mais en tant qu'étudiants/jeunes employés, nous n'avions ni le temps ni les moyens... je ne pense pas que c'était le cas des autres journalistes et je comprends que les organisateurs du Forum déplorent "le continuel désintérêt et manque de professionnalisme des presses locales et régionales". Quand est-ce que la presse s'intéressera vraiment au commerce et au tourisme équitable ? Ekitinfo est partenaire presse de cet évènement.

Un article signé Didier REYNAUD.

Comme pour tout autre article publié sur le site, les opinions et les propos exprimés dans cet article n'engagent que la responsabilité de son auteur.


Commentaires :

Soyez le premier à donner votre avis !


Nom ou pseudonyme :


Email (facultatif) :


Site web (facultatif) :


Commentaire (0):


Copiez le code q4T8m3u1 dans le champs ci-dessous :


Votre commentaire apparaîtra après modération.
Tout commentaire à des fins publicitaires, sans rapport avec le sujet de l'article ou allant à l'encontre de la loi et des bonnes moeurs pourra être supprimé par notre équipe.
En fonction de la gravité de vos propos, vous pourrez être privé temporairement ou définitivement de cette fonctionnalité.
Les propos constituant un délit seront signalés aux autorités compétentes.
Déposer un commentaire vaut acceptation de cette règle de fonctionnement.



MARCHé DE NOëL éQUITABLE à NANTES

28, 29 et 30 NOVEMBRE – Marché de Noël équitable à Nantes

 

Ventes d'artisanat par un collectif de 13 associations accompagnées de musique et de chant

 

 + D'INFOS ICI : le marché citoyen

 




28 NOV. 2014 - 10h00

TOUTES LES DATES


TOUTES LES EXPOS


Petits muffins marbrés au chocolat noir fleur de sel

par
Les gourmandises de Bénédicte


NOS PARTENAIRES


NEWSLETTER


Pour recevoir notre lettre d'information, indiquez :

Votre prénom :


Votre email :



NOUS CONTACTER