"version temporaire du site"

merci de votre indulgence - version définitive à venir !

[ARCHIVE] - Bilan du Forum National du Tourisme Responsable

Cette ann√©e, Ekitinfo √©tait partenaire presse de la deuxi√®me √©dition du Forum National du Tourisme Responsable. Le FNTR a regroup√© 65 personnes (invit√©s ¬Ė intervenants ¬Ė exposants) et accueilli plus de 200 personnes, dont la moiti√© d'√©tudiants. Les organisateurs soulignent la qualit√© et la richesse des d√©bats.

Les objectifs du FTNR Le FNTR est un √©v√©nement d¬íenvergure nationale dont j'ai d√©j√† indiqu√© quelques objectifs dans mon pr√©c√©dent article : Montpellier, Forum National du Tourisme Responsable. Voici les objectifs tels que fix√©s par les organisateurs du Forum : - Donner l¬íinformation la plus objective qui soit sur chacune des probl√©matiques trait√©es en associant les savoirs des acteurs du secteur, des voyagistes engag√©s, des chercheurs et universitaires¬Ö Cette ann√©e 4 th√©matiques √©taient au programme : l¬í√©covolontariat, √©cotourisme et biodiversit√©, solidarit√©s et tourisme communautaire, tourisme et territoires. - Dans ce but, tous les intervenants disposent d¬íun r√©el savoir sur le th√®me abord√©. Nous laissons volontairement de c√īt√© ceux qui semblent avoir pour objectif premier de mettre en avant une soci√©t√© √† vocation commerciale dans une d√©marche marketing. - Faire se rencontrer les acteurs fran√ßais du tourisme responsable. - Sensibiliser le public le plus large possible, notamment les voyageurs, aux questions relatives au tourisme responsable. - Associer une r√©gion √† la r√©flexion sur le tourisme responsable : Chamb√©ry et les Alpes en 2010, Montpellier, Languedoc Roussillon et les C√©vennes en 2012. - Montrer, par des actions concr√®tes, les champs des possibles en mati√®re de tourisme responsable. Une √©dition riche en conf√©rences et ateliers Ce forum a regroup√© (2 jours pleins) 22 intervenants d¬íorigine tr√®s diverse : chercheurs, directeurs d¬íagences de voyages, dirigeants associatifs, voyageurs, guides, etc. Pour 17 conf√©rences. Plusieurs d¬íentre eux ont anim√© 4 ateliers, se d√©roulant en soir√©e, pr√©sentant leur activit√© ou explicitant leurs connaissances plus en d√©tail, pour un √©change de proximit√© avec les personnes int√©ress√©es. Pour que chacun puisse s¬íexprimer il √©tait pr√©vu un temps de questions / r√©ponses, le plus souvent apr√®s chaque intervention. Des films, des signatures d¬íauteurs, et le Troph√©e du voyageur √©co-responsable de l¬íann√©e √©taient organis√©s afin d¬íimpliquer le grand public. La richesse des d√©bats a bien eu lieu, dans une bonne interaction avec le public. Des th√®mes nouveaux, comme l¬í√©covolontariat, la compensation territoriale ou la micropropri√©t√© solidaire ont √©t√© pr√©sent√©s au public pour la premi√®re fois, par ceux qui les ont imagin√©s et d√©velopp√©s : Teje Mechri pour la micropropri√©t√© solidaire ; Pascal Lluch, Alain Laurent, et Jean-Pierre Lamic pour la compensation territoriale, avec une pr√©sentation de Bernard Patron, repr√©sentant la Route des Voyages, premier voyagiste √† la mettre en ¬úuvre. L¬í√©cotourisme, dont les principes sont tr√®s souvent galvaud√©s, a √©t√© pr√©sent√© de mani√®re approfondie, notamment vis-√†-vis de ses apports ou atteintes potentiels √† la biodiversit√©. Pour en savoir plus je vous invite d'ailleurs √† (re)-lire mon article : Tourisme √©quitable, tourisme responsable, √©co-tourisme, ... j'ai tout compris ! Une journ√©e sur le terrain Le 2 d√©cembre 2012 une journ√©e sur le terrain a √©t√© organis√©e pour montrer deux exemples d'√©cotourisme, √† proximit√© de Montpellier. Pour la premi√®re fois, le FNTR proposait de rencontrer des acteurs de terrain engag√©s et des voyagistes impliqu√©s afin de mieux comprendre les enjeux, mais aussi les r√©alit√©s. Il s'agissait √©galement de voir concr√®tement ce qui se faisait sur le terrain. La sortie journ√©e √©tait compos√©e de 2 demi-journ√©es : - Sortie Charbonni√®res : dans les for√™ts de ch√™nes verts, des hommes se sont √©tablis, vivant la plupart du temps reclus, pour produire du charbon de bois. Avant l'arriv√©e du p√©trole, du gaz et l'√©lectricit√©, le charbonnage fut une activit√© indispensable au maintien de la pr√©sence humaine. - Sortie Garrigue : Au-del√† de l'aridit√© qu'on lui pr√™te, la garrigue est un milieu naturel passionnant avec une flore et une faune sp√©cifiques. Intimement li√©e √† l'activit√© humaine, la garrigue est en perp√©tuelle √©volution. Des pelouses rases, aux garrigues hautes en passant par les pin√®des, l'aspect de nos paysages m√©diterran√©ens en d√©pendent. Cette sortie terrain a permis √† la fois l'approche naturaliste du milieu tout en abordant les enjeux de la conservation dans un environnement territorial dynamique. Si cette journ√©e vous intrigue, je vous recommande l'article "Du vin au charbon, le√ßon d¬íhistoire dans la garrigue" √©crit par la seule journaliste pr√©sente : Aur√©lia Dumt√© de Voyageons Autrement. On serait bien venus aussi mais en tant qu'√©tudiants/jeunes employ√©s, nous n'avions ni le temps ni les moyens... je ne pense pas que c'√©tait le cas des autres journalistes et je comprends que les organisateurs du Forum d√©plorent "le continuel d√©sint√©r√™t et manque de professionnalisme des presses locales et r√©gionales". Quand est-ce que la presse s'int√©ressera vraiment au commerce et au tourisme √©quitable ? Ekitinfo est partenaire presse de cet √©v√®nement.

Un article signé Guillaume N.


 


Comme pour tout autre article publié sur le site, les opinions et les propos exprimés dans cet article n'engagent que la responsabilité de son auteur.