La coopérative, clef de voûte du commerce équitable

Dans le cadre de la Quinzaine du commerce équitable, Ethiquable lance une campagne « la coopérative, clef de voûte du commerce équitable ». Cependant, plutôt que de s’intéresser uniquement aux coopératives des producteurs du Sud, elle en profite pour présenter sa propre organisation, basée sur le même système, et donc sur les mêmes valeurs.

Ethiquable est fondé sur le modèle d’une Société coopérative de production (SCOP) qui lui permet de mettre en avant des valeurs humaines et démocratiques basées sur le vote, et l’appartenance des capitaux aux salariés. Elle permet ainsi un véritable lien entre les consommateurs et les producteurs du Sud.

S’unir pour être plus fort

Voici probablement l’origine même d’une coopérative, l’union pour être indépendants, plus efficaces et plus sereins.Dans la Scop Ethiquable, cela se matérialise par l’accès pour chaque salarié au secrétariat après 2 ans d’ancienneté seulement.
De plus, comme nous l’évoquions précédemment, la majorité du capital est détenu par les salariés et les associés, de façon à éviter de trop fortes spéculations (les salariés cherchant principalement la survie de l’entreprise plutôt que le bénéfice…). Et le tout leur permet par ailleurs de gagner plus d’argent.

Toujours pour garantir la pérennité et l’indépendance de la Scop, des réserves impartageables obligatoires (c'est-à-dire qui ne peuvent être redistribuées ou incorporées dans le capital social) sont constituées pour éviter, notamment, une prise de contrôle par des investisseurs extérieurs.

Se former et bénéficier de services

Légalement, l’Etat fixe un montant à investir dans la formation des employés qui se situe à 1,6% de la masse salariale (montant des salaires). Chez Ethiquable, la formation utilise 5% de la masse salariale, pour permettre à chaque nouveau salarié de recevoir une formation sur la Scop et à chaque nouveau sociétaire de se former sur sa gestion.

Le concept est de plus étendu à la « formation » de l’ensemble du public en participant à des débats publics et en menant des campagnes, comme celle pour la Quinzaine, sur le thème du commerce équitable.

S’engager à respecter les principes de démocratie et de transparence

Voilà encore un point très important dans une coopérative, qui nécessite, au minimum, de respecter la règle « un Homme = une voix » et de permettre aux sociétaires d’élire leurs dirigeants et de prend part aux décisions majeures. De plus, en tant qu'« Entreprise solidaire » agrée par l’Etat, Ethiquable se doit de respecter un écart maximum de 1 à 4 entre les salaires. Elle cherche aussi à promouvoir au la parité, comme le montre la photographie de l’équipe !

S’affirmer pour défendre ses valeurs et sa culture

La constitution en Scop, comme nous l’avons montré jusqu’à présent, consiste déjà à remettre l’homme au cœur du travail et de l’économie , puisque son fonctionnement se base beaucoup plus sur le social que sur la rentabilité financière.
Mais, Ethiquable est allé encore plus loin en installant son siège social et ses entrepôts à Fleurance, dans le Gers, une région déficitaire en emplois , où elle a créée du travail pour 70 personnes depuis 2003.

Devenir acteur de son propre développement

Voilà exactement ce qu’à permis le commerce équitable pour Ethiquable puisque c’est aujourd’hui le leader du marché de l’alimentaire en grande distribution avec plus de 20 millions de produits vendus depuis 2003 au profit de 37 coopératives.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Pour éviter les spams, les commentaires sont automatiquement clos 1 an après la publication de l’article. Si vous souhaitez nous laisser un message, utilisez le formulaire de contact.